Archives de catégorie : Littérature

En lisant Valéry (10)

L’homme qui a un emploi, l’homme qui gagne sa vie et qui peut consacrer une heure par jour à la lecture, qu’il la fasse chez lui ou dans le tramway ou dans le métro, cette heure est dévorée par les … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Valéry (9)

« On dit qu’une conviction est solide quand elle résiste à la conscience qu’elle est fausse. » (…) « Le mensonge et la crédulité s’accouplent et engendrent l’Opinion. » Paul Valéry, Mélange, Instants, Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 1957, volume I, page 376.

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Valéry (8)

Presque tous les livres que j’estime et absolument tous ceux qui m’ont servi à quelque chose, sont livres assez difficiles à lire. La pensée peut les quitter, elle ne peut les parcourir. Les uns m’ont servi quoique difficiles; les autres, … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Valéry (7)

« (…) l’enthousiasme, cette foudre stupide, apprenez à le mettre en bouteilles, à le faire courir sur des fils dociles. Séparez-le des objets ridicules où la foule l’éprouve et l’attache. Ridicules, car ils sont tels et tels, et non ceux que … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Valéry (6)

Dire; redire; contredire; prédire; médire… Tous ces verbes ensemble me résumaient le bourdonnement du paradis et de la parole. Quoi de plus fatigant que de concevoir le chaos d’une multitude d’esprits? – Chaque pensée dans ce tumulte trouve sa pareille, … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Valéry (5)

Je méprise vos idées pour les considérer en toute clarté et presque comme l’ornement futile des miennes; et je les vois comme on voit en pleine eau pure, dans un vase de verre, trois ou quatre poissons rouges faire, en … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Valéry (4)

Ma solitude – qui n’est que le manque depuis beaucoup d’années, d’amis longuement, profondément vus; de conversations étroites, dialogues sans préambules, sans finesses que les plus rares, elle me coûte cher. – Ce n’est pas vivre que vivre sans objections, … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

Conseil de lecture

Mon petit Direlicon, de Philippe Annocque, aux Éditions Lunatique. Petit Dictionnaire des Idées REçues sur la LIttérature CONtemporaine.

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Valéry (3)

Je ne suis pas fait pour les romans ni pour les drames. Leurs grandes scènes, colères, passions, moments tragiques, loin de m’exalter me parviennent comme de misérables éclats, des états rudimentaires où toutes les bêtises se lâchent, où l’être se … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Valéry (2)

La bêtise n’est pas mon fort. J’ai vu beaucoup d’individus; j’ai visité quelques nations; j’ai pris ma part d’entreprises diverses sans les aimer; j’ai mangé presque tous les jours; j’ai touché à des femmes. Je revois maintenant quelques centaines de … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire