En lisant Montaigne (28)

(…) ils veulent que chacun, en son parti, soit aveugle et hébété, que notre persuasion et jugement serve non à la vérité, mais au projet de notre désir. Je faudrais plutôt vers l’autre extrémité, tant je crains, que mon désir me suborne. Joint que je me défie un peu tendrement [vivement] des choses que je souhaite. J’ai vu de mon temps merveilles en l’indiscrète [folle] et prodigieuse facilité des peuples à se laisser mener et manier la créance et l’espérance où il a plu et servi à leurs chefs, par-dessus cent mécomptes les uns sur les autres, par-dessus les fantômes et les songes. Je ne m’étonne plus de ceux que les singeries d’Apollonius(*) et de Mahumed [Mahomet] embufflèrent [trompèrent]. Leur sens et entendement, est entièrement étouffé en leur passion. Leur discrétion [discernement] n’a plus d’autre choix que ce qui leur rit et qui conforte leur cause. J’avais remarqué souverainement cela, au premier de nos partis fiévreux [celui des Protestants]. Cet autre qui est né depuis [la Ligue], en l’imitant, le surmonte. Par où je m’avise, que c’est une qualité [façon d’être] inséparable des erreurs populaires. Après la première qui part, les opinions s’entre-poussent, suivant le vent, comme les flots. On n’est pas du corps, si on s’en peut dédire : si on ne vague [se laisser balloter selon] le train commun. Mais certes on fait tort aux partis justes, quand on les veut secourir de fourbes [avec des fourberies]. J’y ai toujours contredit. Ce moyen ne porte qu’envers les têtes malades. Envers les saines, il y a des voies plus sûres, et non seulement plus honnêtes, à maintenir les courages, et excuser les accidents contraires.

Les Essais, Livre III, chapitre X, De ménager sa volonté, Nouvelle Librairie de France, tome V, pages 182/183.

(*) Apollonius de Tyane, mort en 97, philosophe pythagoricien, qu’on a pris parfois pour un magicien ou un charlatan.

Cet article a été publié dans Littérature. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s