Archives mensuelles : novembre 2021

En lisant Montaigne (27)

La vérité et le mensonge ont leurs visages conformes, le port, le goût et les allures pareilles; nous les regardons de même œil. Je trouve que nous ne sommes pas seulement lâches à nous défendre de la piperie [tromperie], mais … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Montaigne (26)

Si je craignais de mourir en autre lieu, que celui de ma naissance, si je pensais mourir moins à mon aise, éloigné des miens, à peine sortirais-je [je sortirais très difficilement] hors de France; je ne sortirais pas sans effroi … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Montaigne (25)

(…) il y devrait avoir quelque coercition des lois contre les écrivains ineptes et inutiles, comme il y a contre les vagabonds et fainéants (…) L’écrivaillerie semble être quelque symptôme d’un siècle débordé. Les Essais, Livre III, chapitre IX, De la … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Montaigne (24)

Il est impossible de traiter de bonne foi avec un sot. Mon jugement ne se corrompt pas seulement à la main d’un maître si impétueux, mais aussi ma conscience. Nos disputes devaient [devraient] être défendues et punies comme d’autres crimes … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Montaigne (23)

Les contradictions (…) des jugements ne m’offensent ni m’altèrent; elles m’éveillent seulement et m’exercent. Nous fuyons la correction [nous cherchons à éviter d’être repris], il s’y faudrait présenter et produire, notamment quand elle vient par forme de conférence, non de … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Montaigne (22)

Le plus fructueux et naturel exercice de notre esprit, c’est à mon gré la conférence [la conversation]. J’en trouve l’usage plus doux que d’aucune autre action de notre vie. Et c’est la raison pourquoi, si j’étais asture [à cette heure] … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire

En lisant Montaigne (21)

Quant à moi je tiens pour certain que depuis cet âge et mon esprit et mon corps ont plus diminué qu’augmenté, et plus reculé qu’avancé. Il est possible que, chez ceux qui emploient bien le temps, la science et l’expérience … Lire la suite

Publié dans Culture, Littérature | Tagué , , | Laisser un commentaire

En lisant Julien Gracq (20)

L’ange gardien de nos lectures, si grand, si expéditif économiseur de notre temps. Celui qui, devant un compte rendu enthousiaste, un titre qu’on nous vante, un livre qu’on hésite à acheter, nous souffle à l’oreille, gentiment, décisivement, toujours obéi: “Non. … Lire la suite

Publié dans Littérature | Laisser un commentaire