En lisant Albert Cossery (1)

Albert Cossery, né au Caire en Égypte le 3 novembre 1913 et mort à Paris le 22 juin 2008, était un écrivain égyptien de langue française.

En 60 ans, il a publié des poèmes, un recueil de nouvelles, Les Hommes oubliés de Dieu, et 7 romans. Il refusait cependant l’étiquette de romancier pour revendiquer celle d’écrivain, dont il disait qu’il est « celui qui va au marché, qui regarde partout, qui ne vend rien, qui n’achète rien et s’en va en emportant tout 1. »

À la question: « Pourquoi écrivez-vous? », Albert Cossery répondait: « Pour que quelqu’un qui vient de me lire n’aille pas travailler le lendemain ».

1 Entretien avec Albert Cossery pour la revue L’œil de Bœuf n°7 (1995).

Cet article, publié dans Culture, Littérature, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s