Archives mensuelles : décembre 2019

En lisant Marcel Proust (13)

Les idées sont des succédanés des chagrins; au moment où ceux-ci se changent en idées, ils perdent une partie de leur action nocive sur notre cœur, et même, au premier instant, la transformation elle-même dégage subitement de la joie. Succédanés … Lire la suite

Publié dans Culture, Littérature | Tagué , , | Laisser un commentaire

En lisant Marcel Proust (12)

(…) Alors on eût dit que les signes qui devaient, ce jour-là, me tirer de mon découragement et me rendre la foi dans les lettres avaient à cœur de se multiplier, car un maître d’hôtel depuis longtemps au service du … Lire la suite

Publié dans Culture, Littérature | Tagué , , | Laisser un commentaire

En lisant Marcel Proust (11)

Le temps retrouvé, II, Chapitre III En roulant les tristes pensées que je disais il y a un instant j’étais entré dans la cour de l’hôtel de Guermantes, et dans ma distraction je n’avais pas vu une voiture qui s’avançait; … Lire la suite

Publié dans Culture, Littérature | Tagué , , | Laisser un commentaire

En lisant Marcel Proust (10)

(La baron de Charlus) Le lendemain du jour où Robert m’avait ainsi parlé de son oncle tout en l’attendant, vainement du reste, comme je passais seul devant le casino en rentrant à l’hôtel, j’eus la sensation d’être regardé par quelqu’un … Lire la suite

Publié dans Culture, Littérature | Tagué , , | Laisser un commentaire

En lisant Marcel Proust (9)

(Sur la lecture) Sans doute, l’amitié, l’amitié qui a égard aux individus, est une chose frivole, et la lecture est une amitié. Mais du moins c’est une amitié sincère, et le fait qu’elle s’adresse à un mort, à un absent, … Lire la suite

Publié dans Culture, Littérature | Tagué , | Laisser un commentaire

En lisant Marcel Proust (8)

(Le travail et la paresse) J’avais promis à Albertine que, si je ne sortais pas avec elle, je me mettrais au travail; mais le lendemain, comme si, profitant de nos sommeils, la maison avait miraculeusement voyagé, je m’éveillais par un … Lire la suite

Publié dans Culture, Littérature | Tagué , | Laisser un commentaire

En lisant Marcel Proust (7)

(Albertine endormie – suite) J’ai passé de charmants soirs à causer, à jouer avec Albertine, mais jamais d’aussi doux que quand je la regardais dormir. Elle avait beau avoir, en bavardant, en jouant aux cartes, ce naturel qu’une actrice n’eût … Lire la suite

Publié dans Culture, Littérature | Tagué , , | Laisser un commentaire