En lisant les Anciens (9)

« De natura rerum », Lucrèce.

Lucrèce, poète latin, né à Pompéi vers 94 av. J.-C. et mort à Rome vers 54 av. J.-C., est l’auteur d’un seul livre, en six parties, intitulé De rerum natura (De la nature des choses), qui décrit le monde selon la philosophie d’Épicure (IVe et IIIe siècles av. J.-C.). Comme les trois cents livres qu’aurait écrit son maître à penser et dont il ne nous reste que l’équivalent de trois lettres, son long poème disparaît des rayonnages jusqu’à ce que Gian Francesco Poggio Bracciolini (dit Le Pogge), passionné de littérature latine, le redécouvre à la Renaissance et contribue ainsi à la diffusion tardive de la philosophie épicurienne. Alors que les textes de Platon (Ve siècle av. J.-C.), d’Aristote (IVe siècle av. J.-C.), puis des stoïciens – tous « christiano-compatibles » – avaient survécu au temps, on peut s’étonner de la quasi disparition des textes d’Épicure et de ses disciples, pourfendeurs des superstitions et des crimes commis au nom de la religion: « Tant la religion put conseiller de crimes » (De natura rerum, Livre I)

Longtemps dans la poussière, écrasée, asservie,
Sous la religion l’on vit ramper la vie;
Horrible, secouant sa tête dans les deux,
Planait sur les mortels l’épouvantail des dieux.
Un Grec (1), un homme vint, le premier dont l’audace
Ait regardé cette ombre et l’ait bravée en face;
Le prestige des dieux, les foudres, le fracas
Des menaces d’en haut ne l’ébranlèrent pas.
L’obstacle exaspéra l’ardeur de son génie.
Fier de forcer l’accès de la sphère infinie,
Des portes du mystère il perça l’épaisseur,
Et, dépassant de loin par un élan vainqueur
Les murailles de flamme et les voûtes d’étoiles,
Sa pensée embrassa l’immensité sans voiles.

De natura rerum, Livre I, vers 71 à 81, traduction d’André Lefèvre (1834-1904).

(1) Épicure

 

Cet article, publié dans Culture, Littérature, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s