Habemus Papam

Alors là, vraiment, je suis content. C’est peu dire que je suis content. Je suis ravi, radieux, enchanté, transporté, rayonnant, je suis aux anges.

Habemus Papam ! Habemus Papam ! Ha-be-mus Pa-pam !

Francis_1On a un pape ! Et quel pape, dites-moi ? Un pape du feu de D… ! (pardon). Le meilleur d’entre tous. On pouvait pas mieux choisir. Quel discernement, p… de mo… (pardon) ! L’évêque des pauvres, des sans-grade, des démunis. Un parangon d’humilité. Tout le confirme, tout l’atteste, tous le scandent. Déjà, hier soir, quand il s’est quasiment agenouillé devant les « tifosi » (je suis pas sûr qu’on dise les « tifosi » pour les supporters papaux, mais c’était la même ferveur), bref, quand il a eu ce geste de déférence à l’endroit des fidèles, ce geste inattendu, j’en ai échappé la zapette. De l’émotion à l’état brut ! J’en avais la gorge serrée. Sans tomber dans un optimisme béat, c’est de bon augure pour la suite. Après le pochtron et le Bavarois, sûr que ça va changer.

Remarquez, il était temps. Vous avez vu ? Après la benoîte défection… –parenthèse, faut voir la désinvolture avec laquelle le Ratzinger a envoyé valdinguer la robe et la mitre. A peine quinze jours de préavis, au mépris des conventions collectives les plus laxistes. Donc disais-je (pardon pour le manque de rigueur, j’ai perdu l’habitude), après la benoîte défection, on se retrouve en panne d’autorité morale sur le monde chrétien et du tac au tac, le ciel se met en rage. Car vous n’allez pas me faire croire que l’épisode neigeux sans précédent qui a asphyxié le quart nord-ouest de la France relèverait du hasard. Je suis moi-même d’une nature incrédule mais faut pas déconner. Si c’est pas de la Colère Divine, je vois pas ce que ça peut être. Enfin bref…

Donc, ce François, c’est vraiment un mec à la cool. La simplicité faite homme. Rendez-vous compte. La calotte argentine a même dû se cotiser pour lui payer des grolles. Pieds nus qu’il serait venu, le François. Et savez quoi ? Y voyage en classe économique ! Son billet retour (qu’il avait réservé, c’est dire l’humilité du garçon) est sûrement déjà en vente sur le Bon Coin. Et faut voir comment il vit. « Dans un très vieil appartement » (comme dans la chanson d’Aznavour… enfin le début, j’veux dire) ! Incroyable, non ? Pas de chauffeur non plus. Il prend le métro et le bus !!! Le métro et le bus, « comme tout l’monde ». Bon, là d’accord, on en fait peut-être un peu trop. Je tiens à rectifier. Il ne prend pas le bus et le métro « comme tout l’monde », il prend le bus et le métro « comme certains ». Oui, parce que c’est marrant quand même que ceux qui soulignent cette ultime marque d’humilité et qui martèlent ce « comme tout l’monde » sont précisément des gens qui eux, ne prennent jamais le métro ni le bus. D’où, peut-être, leur étonnement.

Evidemment, comme à chaque fois, il y a les fâcheux, les grincheux, la 5ème colonne qui sème ses vapeurs délétères. Ceux qui, plutôt que de communier dans la joie et la ferveur ambiantes, jettent le trouble et le doute sur l’immaculée robe du nouveau Saint-Père. Paraît qu’il ne serait pas un ardent défenseur du mariage gay. Paraît qu’il aurait mis le goupillon dans les roues de Mme Kirchner sur le dossier. Et alors ? Vous ne vous attendiez quand même pas à l’élection d’un membre de l’ordre des chevaliers de la Rosette. Des avancées, certes, des bouleversements, non. C’est pas le genre de la maison.

Et puis, on sent venir les coups bas. Figurez-vous que les premiers fouille-merde sont déjà en train d’ausculter son passé pour vérifier quelles relations il entretenait avec la junte tueuse tortionnaire argentine du bon général Videla. Ah, y en a, j’vous jure. Peuvent pas s’empêcher de vous gâcher la fête. Je peux vous l’avouer tout de suite : les relations de Jorge Mario Bergoglio avec la junte étaient bonnes. Très bonnes même. Et il eût fait bon voir qu’il en fût autrement. « Le sabre et le goupillon », c’est pas moi qui ai inventé l’expression. De tous temps et sous toutes les latitudes, les églises ont toujours entretenu les meilleures relations avec les régimes musclés. C’est comme ça, point barre. Les quelques gens de robe (il y en a eu) qui, en Amérique du sud, ont osé s’opposer aux dictateurs, l’ont fait de leur propre initiative, sans soutien de la maison mère. Il leur était généralement offert un baptême de l’air dans le cadre de l’opération Condor, excursion qui se terminait par un saut en parachute –où faute d’une industrie textile digne de ce nom, le parachute était remplacé par deux parpaings attachés aux chevilles. Alternative à cet ultime baptême de l’air : un stage intensif à l’ESMA (école de mécanique de la marine). Alice Domon et Léonie Duquet vous en parleraient mieux que moi.

Mais que diable… (pardon), à peine reviens-je que déjà je me vautre dans une inutile logorrhée quand je voulais simplement, avec l’ensemble des commentateurs, me réjouir de cette élection et de ce choix judicieux qui, n’en doutons pas, ne peut avoir été inspiré que par Notre Seigneur.

Habemus papam ! Habemus papam ! Amen.

Cowboy

Publicités
Cet article, publié dans Divertissement, Religion, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Habemus Papam

  1. Jac Senvrefoy dit :

    Je suis content que vous soyez content, Cowboy. Et en plus un jésuite. Autant dire que ce brave homme va pouvoir nous donner des leçons de franchise, de sincérité et de morale… et Blaise Pascal remis à l’index.

    • Cowboy dit :

      Cré vingt Dieux ! Temps de réactivité : 33 mn !!! Comment faites-vous? Suis-je sur écoute ? En tout cas, merci d’avoir invité l’école de Port-Royal dans le débat. Je l’avais oubliée. Et je vais vous faire un aveu: ce billet n’avait d’autre objectif (pascalien) que de me « divertir ». Bien à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s