Radars fixes

Ça n’a pas traîné. Pas plus tard qu’hier j’ai vu à la télé qu’ils étaient en train de mettre à bas les panneaux de signalisation des radars fixes. Je vous dis pas le boulot. Déboulonnage, tronçonnage, deux ou trois types par panneau, 1680 panneaux recensés en 2010, c’est encore une opération qui va coûter la peau des fesses.

Quelle gabegie, quel manque d’imagination quand il eût été tellement plus simple (et rentable) d’apposer de simples bandeaux autocollants sur les panneaux existants. Une idée marquée au coin du bon sens qui permettait de remplir facilement les caisses de l’état tout en laissant la possibilité, à terme, de revenir sur une décision hâtive et loin de faire l’unanimité.

Cowboy

Publicités
Cet article a été publié dans Divertissement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Radars fixes

  1. Jyf dit :

    Ah, le Cowboy sort enfin lentement de son hibernation prolongée. Et en plus, avec un blog en doublon, on ne sait plus où donner du commentaire…
    En tous les cas, Cowboy, vous ne risquez pas d’être pris au radar de surcharge de blog !

  2. Cowboy dit :

    N’empêche que… z’avez vu ? A peine ce billet était-il publié que Guéant rétropédalait. Mon pouvoir de nuisance me fait peur parfois. C’est pour ça que je me retiens. Si Brafman y met le prix, je fais libérer DSK dans les 48 heures et le fais élire au premier tour. Mais bon… ça va lui coûter un max de thunes.
    Oui, pour les deux blogs, depuis la modification de l’interface du Monde.fr, y sont carrément jumeaux. Va falloir que je me déleste.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s