Wikifuites 1

Donc, j’avais envisagé de parler de Wikifuites mais je me demande si ça vaut le jus. Déjà du passé. 250000 révélations, aujourd’hui, ça passe comme un pet sur une toile cirée. Ça pèse le poids d’un entrefilet de jadis.

Ce qui m’avait frappé, alors, c’était la réactivité des commentateurs. Les trucs n’étaient pas en ligne que les avis tombaient, autorisés, tranchés, tranchants, péremptoires. Ainsi François Baroin nous apprenait-il qu’il a toujours pensé qu’une société transparente était une société totalitaire.

(François Baroin, le 29/11/2010)

Franchement, je suis épaté par la hauteur de vue. Par son ancienneté aussi. Notez bien qu’il n’a pas attendu Julian Assange pour en être convaincu. Il l’a TOUJOURS pensé. Baroin, c’est le type qui, en se levant le matin, se disait : “A quoi pourrais-je bien penser aujourd’hui ? Ah ben tiens, je vais penser qu’une société transparente est une société totalitaire”. Moi, bête comme je suis, l’idée ne m’aurait pas effleuré. Et même encore, si je repense à toutes les dictatures que mon âge m’a permis de connaître (de loin, Dieu merci !), je n’ai pas le sentiment que la transparence ait été leur marque de fabrique. Quel âne je fais ! C’est pour ça que je ne suis qu’un simple contribuable et que Baroin tient les cordons de la bourse. On ne joue pas dans la même cour.

Idem pour Védrine –que je déteste pourtant moins. Selon lui, la transparence, c’est pas bon non plus. On croirait pas, hein ? A priori. Y a des mots, comme ça, qui ont l’air tout sourire, tout miel, des mots bon enfant à qui on donnerait le Bon Dieu sans confession. “Transparence” est de ceux-là. Autant l’obscurité, les ténèbres, sont porteuses d’inquiétudes et de peurs, autant la transparence, on lui confierait les gosses les yeux fermés. Eh ben, vous auriez tort. La “transparence”, y a pas plus sournois. La transparence, c’est le bonbon du pédophile. D’après Védrine, “la transparence, c’est un totalitarisme masqué” (sic). Oui, c’est mieux dit. Et puis c’est le genre d’expression qui se prête sans dommage à l’échange, à la jonglerie paradigmatique. Essayez pour voir, intervertissez les mots, ça chie toujours autant à l’oreille.

“Dans une famille, on ne dit pas tout devant les enfants”, enchaîne-t-il. C’est vrai, j’y avais pas pensé non plus. Quant à l’estime dans laquelle il tient le citoyen lambda, je la soupçonnais. Nous sommes tous immatures et seuls les puissants sont adultes.

(Patrick Cohen recevait Hubert Védrine, ancien miinistre des affaires étrangères, dans le 7/9 de France Inter, à 8h 20, le 1er Décembre 2010 – extraits).

L’autre grand paradoxe dans cette affaire, c’est l’insistance qu’on a mise à dénoncer cet étalage obscène de secrets diplomatiques, son irresponsabilité, les dangers considérables qu’il ferait peser sur la paix du monde tout en claironnant que les pseudo-révélations ne nous apprenaient rien que nous ne savions déjà. Faudrait savoir.

L’autre jour, sur la route, j’écoutais un reportage de France Culture sur Pôle-Emploi. Des agents de Pôle-Emploi témoignaient, certains avec des sanglots dans la voix. Ils expliquaient quelle était leur mission première : radier, radier, radier. Avec prime collective à la clé, histoire de créer une émulation et de dissuader les agents trop sensibles de faire preuve d’une compréhension incompatible avec une saine gestion des dossiers. Et comme France Culture sait que “la transparence est un totalitarisme masqué”, on avait pris soin de déformer les voix des témoins. Alors, je me suis dit, rassuré, que je vivais vraiment en démocratie et j’ai glissé sur France Musique.

(à suivre)

Cowboy

Publicités
Cet article a été publié dans Divertissement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Wikifuites 1

  1. Vu par un ping-back… sur Le Chasse-clou (époque BHL-Botul…) que tu étais revenu et avait quitté, comme annoncé, lemonde.fr.

    Il te fallait logiquement de plus grands espaces.

    A bientôt !

Répondre à Cowboy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s