Couleu’ café…

Imaginons, je dis bien “imaginons”, que des pays tels que le Mexique, le Guatemala, la Colombie, l’Equateur, le Brésil, l’Ethiopie, la Côte d’Ivoire, le Kénya ou l’Indonésie aient mis en place un beau système de retraites par répartition.

Imaginons maintenant qu’ils aient un Premier Ministre du nom de… Francisco Fillonez ou Fwançwa Fyon’Fyon’ ou n’importe qui d’autre.

Le Francisco ou le Fwançwa, il examinerait la situation, il ferait les comptes et annoncerait :

“Chicanas ! Chicanos ! Papoues ! Papous ! Etc. Lé réport dé l’âge dé la routraite l’est plou uné quouechtion taboue. La sitouazion internazionale… blabla… La moundalizazione… blabla… Lé mercado dou café, y va pas biéné. Y va falloir trabajo plousse. Plousse, plousse. Trabajo biéné biéné plousse. E plousse longtemps”.

Sûr que les petits paysans mexicains, guatémaltèques, colombiens, équatoriens, brésiliens, éthiopiens, ivoiriens ou indonésiens, y comprendraient pas, sûrs qu’ils seraient colère. Et pourtant… si on considère OBJECTIVEMENT la situation, y a pas à barguigner : confrontés à l’évolution naturelle, logique, inéluctable du marché, il va falloir qu’ils se retroussent les manches.

La preuve par le son et l’image (2000 ans d’histoire, “l’histoire du café”, Patrice Gélinet, 29/06/09) :

Cowboy

Publicités
Cet article a été publié dans Divertissement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s