Florilège de la canaille

LE MONDE du samedi 23 mai 2009 :

L’élection de Serge Dassault pourrait être annulée
Vendredi 22 mai, le rapporteur public du Conseil d’Etat a une nouvelle fois demandé l’annulation des élections municipales de Corbeil-Essonnes, remportées le 16 mars 2008 par Serge Dassault (UMP) avec 170 voix d’avance sur Bruno Piriou (PCF). Ce dernier accuse M. Dassault d’avoir “acheté des voix”, de 50 à 400 euros. Une inéligibilité d’un an a par ailleurs été demandée contre M. Dassault et M. Piriou pour insincérité de leurs comptes de campagne. “Procéder à des dons en contrepartie d’un vote est contraire à la loi, a déclaré le rapporteur public. Un don sans exigence de vote n’en constitue pas moins une pression sur l’électeur. Il est difficile de savoir combien d’électeurs ont été soumis à cette pression. Mais, en cas de faible écart de voix, l’incertitude doit conduire à l’annulation des élections.” Les mêmes conclusions avaient été formulées par un premier rapporteur public, vendredi 15 mars. Entre temps, trois témoins directs cités par M. Piriou, ne se sont pas présentés au Conseil d’Etat. Ils sont poursuivis au pénal pour faux témoignage par M. Dassault. Selon M. Piriou, ils ont fait l’objet de menaces. L’avocat de M. Dassault, Arnaud de Chaisemartin, y voit la preuve de leur mauvaise foi. Le Conseil d’Etat rendra son arrêt d’ici à trois semaines.

Tant que, dans ce pays, les prétendus dérapages d’un Didier Porte ou d’un Stéphane Guillon feront l’ouverture des Journaux TV ou radio mais que l’infamie, l’obscénité des vraies canailles s’afficheront sans vergogne et ne seront pas pointées du doigt, dénoncées, vilipendées, sanctionnées, on ne pourra pas prétendre au titre de peuple “civilisé”.

Ainsi l’article qui précède est-il relégué à la page 9 du Monde de ce jour. Il y passera largement inaperçu et ni France Inter ni les JT n’en feront leur choux gras. J’en rêve pourtant. Ça donnerait :

Jingle du JT… Enchaînement… “Madame, mademoiselle, monsieur, bonsoir, on s’en souvient, Serge DASSAULT qui avait récemment fait bastonner par ses laquais Pascale Pascariello, journaliste à France Inter, pour lui avoir posé des questions embarrassantes en plein conseil municipal, fait reparler de lui. L’homme qui pense que la grève et les syndicats devraient être interdits, l’homme qui cite en exemple les travailleurs chinois qui dorment sur leur lieu de travail et fabriquent des produits de qualité sans les entraves de la moindre législation sociale, l’homme qui juge “anormal” d’aider les chômeurs (”des gens qui ne veulent pas travailler” – Libération), l’homme encore qui a été condamné en 1998, en Belgique, à deux ans de prison avec sursis pour corruption dans le cadre de l’affaire Agusta, risque de voir son élection à la mairie de Corbeil-Essonnes invalidée.

Pour quel motif ?

Selon deux rapports du Conseil d’Etat, Monsieur Dassault aurait acheté les voix de ses électeurs (entre 50 et 400 euros) exercé des pressions et proféré des menaces envers plusieurs témoins de sa forfaiture. Etc.”

Un régal. Franchement, j’adorerais.

En attendant ce jour, je vis dans un pays où six agents de la force publique peuvent placer en garde à vue deux enfants de six et dix ans sur un soupçon de vol de bicyclette quand les authentiques fripouilles sont élevés au grade de Grand officier dans l’ordre national de la Légion d’honneur et invitées à déverser leur fiel et leurs obscénités sur les plateaux télé. (ci-dessous, pour rappel ou information, document d’archives).

Cowboy

Publicités
Cet article a été publié dans Divertissement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s