Sidération

Lolo ParisotAujourd’hui, journal de la mi-journée (12 h 30), sur France Culture. Sujet : « MEDEF-Financement opaque des Syndicats ».

Le trésor de guerre du patronat se serait élevé à plusieurs centaines de millions d’euros. Selon le quotidien « Les Echos », la majeure partie de cette somme alimentait une caisse de solidarité antigrève pour les patrons. Tiens, tiens…

Laurence Parisot, la présidente du MEDEF, affirme qu’elle ignorait tout. Ce qui ne l’a pas empêché de donner, ce matin même, une conférence de presse sur le sujet.

Moi, il me semble que si j’ignorais tout d’un sujet, j’éviterais de donner une conférence de presse dessus. Mais ça doit être moi.

J’ai retenu une chose de son intervention : Lolo est en « état de sidération ». Ça vous en bouche un coin, non ? Ecoutez :

Là, encore, on mesure bien la différence entre elle et moi. Personnellement, il m’arrive (quoique rarement) d’être « sidéré ». Mais l’état de « sidération », je ne connaissais pas. Je n’en ai jamais fait l’expérience. A tel point que j’ai même eu un doute sur l’existence du mot. Or, il existe. Voici ce que le Grand Robert, le Robert Historique et le TLF confondus m’en ont appris.

Etymologiquement, « sidération » est emprunté au latin « sideratio » : action funeste des astres et notamment du soleil et insolation. Lolo a pris un coup de chaud. Pensez donc… Tous ces sous ! Le mot apparaît dans une spécialisation du latin médical pour « gangrène, nécrose ». Que le MEDEF soit gangréné de toutes parts n’est pas une révélation. Qu’il se nécrose serait plutôt une bonne nouvelle.

Le mot « sidération » s’emploie ensuite comme terme d’astrologie (1560) pour parler de l’influence subite d’un astre sur la vie ou la santé d’une personne. Bref, Lolo l’a dans l’Uranus.

En médecine, le mot désigne depuis le XVIIIème siècle « l’anéantissement subit des forces vitales sous l’effet d’un choc émotionnel ou de la foudre ».

Bon, je ne vais pas vous imposer les définitions successives de « anéantissement », « subit » et « vitales ». Ni celle de « vide sidéral » d’ailleurs. Mais faites-moi confiance, je vous garantis que c’est du costaud. Au moment où je vous parle, Lolo n’est pas à ramasser à la petite cuiller, le MEDEF lui-même est ébranlé.

Suffirait d’une pichenette pour tout foutre par terre. Vous êtes libres… jeudi 18 ?

CowboyCowboy

Publicités
Cet article a été publié dans Divertissement, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Sidération

  1. Sur la question de savoir si le Medef avait connaissance de l’existence de ce trésor, elle a déclaré sur France Inter je crois, qu’ils « connaissaient inconsciemment » ( !) le problème, qu’elle a comparé à un « secret de famille ». La connaissance inconsciente ? Pour Freud, elle « nous vient de diverses sources, des contes et des mythes, des farces et des facéties, du folklore…. » (ibidem). Faudrait-il dépêcher une cellule psy au Medef ? En tout cas, je les trouve un peu « folklo »…

  2. C’est même plus grave que ça :
    sidération n. f. MED Anéantissement subit des fonctions vitales, avec arrêt respiratoire et état de mort apparente, produit par certains chocs et attribué jadis aux influences astrales. (dictionnaire Hachette multimédia)

    Pôôôvre Lolo, il va falloir que tu lui fasses du bouche à bouche 😉

    PS : le vert olive te va bien au teint !

  3. Cowboy dit :

    Ecoutez, JHMV, c’est très simple. Je ne veux pas de débat esthétique ici. Je vous promeus « arbitre des élégances » et vous propose de choisir vous-même le prochain habillage de cet espace. Passez voir les échantillons dans la « gestion des habillages ». Pour un assortiment réussi, notez que j’ai l’oeil vert (même l’autre) et la toison quasi d’ébène. Qu’est-ce que vous verriez avec ça ?

  4. totem dit :

    On rit franchement en lisant les commentaires, mais on rit jaune face aux incongruités sidérées de Lolo, dans le palmarès des révélations et des mesures gouvernementales, on dirait en ce moment que l’on assiste à une escalade du ridicule et de l’abject. Je suis libre demain après midi.

  5. ludionlibre dit :

    J’avais pas mal de choses prévues mais je crois que je vais faire un petit effort pour me libérer… La compagnie promet d’être bonne…
    Il n’y a quand même pas tant de blogs qui me font rire d’aussi bon coeur 😉

  6. Titania dit :

    Moi, cet habillage me fait penser au contenu de la couche de Lulu ce matin (il a mangé des épinards hier soir). Sinon je suis toute dispo today.

  7. Cowboy dit :

    L’initiative de la rédaction pour proposer une interface nouvelle de ce blog a été accueillie par une volée de bois… vert. Nous en tirons les conséquences qui s’imposent et, soucieux de ne perdre aucun lecteur, nous retournons, ce jour, à compter de 18 h au blanc et au gris terne qui servirent d’arrière-plan à la glorieuse ascension de cet espace.
    Nous tenons néanmoins à exprimer notre déception devant la frilosité d’un lectorat (largement féminin) hostile à toute évolution et à tout changement. D’aucuns verront sans doute dans sa réaction la métaphore des conservatismes qui se sont exprimés, tout au long de cette journée du 18 octobre, dans les rues de nos villes.
    La rédaction.

  8. Cowboy dit :

    Toundramante,
    Même pas mal, na !
    Je me réveille, il fait beau, j’ouvre le blog, je lis votre commentaire. C’est un jeu d’enfant de le lire au premier degré et de ne pas en décoder la perfide ironie. Il illumine déjà ma journée. Merci.
    Oui, vous avez raison, quel bon goût vous avez, quel discernement pour votre âge ! Oui je suis beau. Insolemment. Oui je suis jeune. J’ai le regard pétillant d’intelligence et un sourire à tomber par terre. C’est vrai aussi.
    Légèrement narquois, ce sourire, dites-vous ? Ce n’est pas faux. Et pour vous en faire une idée plus précise, il vous suffira de l’imaginer lorsque Mme … vous remettra votre copie d’anglais, d’ici quelques jours.

    PS envoyez-moi donc le premier jet de cette dissertation. Je me ferai un plaisir d’y apporter… une petite touche personnelle 🙂

  9. Titania dit :

    Comme c’était facile!
    Changer la déco, oui, bonne idée! Mais ne fais pas ta Damidot! Fais des chouettes trucs! Et personne ne râlera. Et la demoiselle a raison: remets une petite photo, qu’on les voie bien, cet oeil pétillant d’intelligence, ce sourire à faire fondre la Banquise, et cette ancienne perforation d’oreille..

  10. Cowboy dit :

    Titania,
    Le commentaire commençait bien… un instant, j’y ai cru… et patatras…
    N’empêche que… t’auras beau dire… l’oeil pétillant d’intelligence, le sourire à faire fondre la banquise, il semble qu’il y ait définitivement consensus sur le sujet.
    Et ce ne sont pas tes ultimes coups de griffe qui détourneront mes lectrices d’une vérité qui agite leurs nuits.
    C.

  11. Titania dit :

    Ah, mais ce n’était point de l’ironie et encore moins du coup de griffe. Et je pourrais te raconter des commentaires bien compromettants pour mes condisciples de l’époque à ton endroit… 😀

  12. Cowboy dit :

    M… ! Titania ! Viens pas me dire maintenant que j’ai raté de bons coups !!!!! Chut… je crois qu’on nous écoute. A suivre en privé 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s