Service minimum

Non, non, je vous en prie, continuez, continuez. Surtout, ne vous dérangez pas pour moi. Je ne fais que passer. En coup de vent. Faites comme si je n’étais pas là. En vérité, je viens juste arroser les plantes, relever le courrier, changer la litière du chat et vérifier qu’il reste des croquettes.

Et pour couper court aux rumeurs aussi.

Non, parce que c’est vrai quoi… voici plus de cinq mois que ce blog s’est élevé comme un petit soleil irradiant de ses sourires et de son insolence la toile couverte de rosée de la blogosphère, cinq mois que, à de rares exceptions près (deux ? trois ?), une nouvelle chronique s’affiche tous les jours à la vesprée, sous le regard gourmand, à demi-pamoisif, d’un lectorat qu’on veut croire essentiellement féminin et là, tout d’un coup, tout s’arrête. Tiens, c’est bien simple : 159 jours, 156 billets. Faites le calcul.

Alors 48 heures sans une ligne… Vous pensez ! J’entends déjà les commentaires :

« Il a plus rien à dire. Pensez… à ce rythme, pouvait pas t’nir longtemps ».
« Bah ! De’t’façon, c’tait du vent, je l’ai toujours dit. Depuis l’départ ». 
« Encore un velléitaire ! »
« Aaaah ben il la ferme enfin sa grande g… ! C’est pas trop tôt ! »
« D’t’façon, y racontait toujours la même chose ! »
Ou pire : « Si ça s’trouve, il a calanché… Allez savoir après tout… Parce que… si vous lisez de près ses billets, l’avait pas l’air de toute première fraîcheur, le gars. »

Eh bien, non ! Qu’on s’en réjouisse ou s’en inquiète, « The Cowboy and the Comtesse » va bien. Son silence, conséquence d’impératifs professionnels, est purement conjoncturel.

L’apparition subreptice de ce soir s’inscrit dans le cadre d’un service minimum que ce blog, conformément à sa vocation de leader d’opinion, a décidé, d’ores et déjà, de s’imposer.

PS ci-dessous, la photo officielle à laquelle vous avez échappé (cf. billet du 28/05). Une fidèle lectrice a pu se la procurer pour la confier en exclusivité à notre rédaction. Profitez-en pour visiter l’espace qu’elle anime. Il s’intitule, modestement, « la minute encyclopédique« . Il mérite qu’on y passe plus de temps.

CowboyCowboy

Le cliché auquel les mairies de France ont échappé

L’effet survêt’

Publicités
Cet article a été publié dans Divertissement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Service minimum

  1. Chapeau mon ami. 159 jours, 156 billets. Balzac repassera. De maître, il sera doublé par l’élève. L’effet survêt’, impayable.

    Pierre R. Chantelois
    De ce côté-ci de l’Amérique
    Montréal (Québec)

  2. Moi je suis complètement pamoisive 😉
    Et puis si tu me fais des compliments en public, alors là …
    :-))
    PS : le service minimum faisait partie du programme du nain sautillant non ?

  3. murat dit :

    Moi, je croyais que notre pésident Joe D. en survet nous avait descendu notre « cow-boy qui écrit un article plus vite que son ombre ». C’était mal le connaitre puisque, comme tout bon justicier, il ne fait qu’attendre un faux pas de Joe pour le remettre à sa place. Y a de l’humour, de la castagne et du suspens dans ce blog!

  4. Cowboy dit :

    Si l’on trouve ici de l’humour, de la castagne et du suspens, alors je n’aurai pas écrit en vain. C’est exactement ce que je voudrais y mettre. Rien d’autre. Merci, Maréchal Murat.

  5. Titania dit :

    En scrutant la photo améliorée de l’athlète, il me semble que l’endroit où quelqu’un d’un poil (!) observateur avait débusqué le pesudo organe reproducteur d’on-sait-qui-pardon-mais-si-je-le-dis-je-saigne-du-nez, a été passé au noir… (au cirage?). Et là, moi je dis, non seulement il semble encore plus ridiculement riquiqui, mais donc asexué… Je trouve ça petit, messieurs-dames…

    Sinon, chapeau bas à notre poor lonesome but so talented cowboy. Quoi qu’il en dise, il me semble increvable. Et c’est tant mieux pour nous. Tant qu’il y aura les Guignols et le Cowboy, je saurai que nous sommes encore en démocratie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s