Prytanée !

Le tholos des prytanes (ou prytanée)Qu’on me fiche la PAIX !

Ça y est ! C’est décidé ! Terminé ! Je ne veux plus… TRA-VAIL-LER !!!

Je sais qu’en cette période électorale, je vais faire une peine énorme à tous les candidats à la magistrature suprême qui, tous, portent très haut, la valeur « TRAVAIL ». D’un autre côté, autant qu’ils le sachent tout de suite car une chose est sûre : le « pacte hédoniste » que je leur soumets ici n’est pas négociable. Il s’appuie sur l’argumentaire suivant.

J’ai rendu, à ce pays, à mes employeurs successifs, suffisamment de services. Le temps est venu pour moi de me RE-PO-SER !

Mes compétences professionnelles ne sont pas contestées, mon assiduité et mon rayonnement dans le travail ont, de tous temps, été irréprochables et j’ai toujours accompli les tâches et les missions qui m’ont été confiées avec une efficacité et un dévouement qui dépassaient largement ce qu’on était en droit d’attendre de moi.

BASTA !!!!

Si l’on n’a pas su tirer tout le profit dont ma contribution était porteuse, il ne faut s’en prendre qu’à soi-même.

La plus belle femme du monde ne donne que ce qu’elle a. Il en est de même du travailleur. Je viens d’atteindre un âge où toute initiative, toute performance, tout excès de zèle d’ordre professionnel deviennent une injure aux jeunes générations, une atteinte à leurs droits légitimes, une menace sur leurs aspirations. Il faut savoir céder sa place même si on l’occupe avec un talent qu’il ne sera pas facile d’égaler.

J’ai donné. C’est à vous.

Qu’on me nourrisse désormais au prytanée* comme un Socrate de second rang qui n’aurait aucun goût pour la cigüe. Je ne demande que le gîte et le couvert.
J’aime les voyages. Je m’engage à y renoncer pour réduire les frais que vous consacrerez à ma frugale subsistance.
Je voyagerai via Google Earth et visiterai la Grèce en écoutant Angélique Ionatos. Je m’inventerai et vous inventerai, au clavier, des pays que vous ne connaissez pas et des gens que vous aurez envie de rencontrer.

Pourquoi cette décision soudaine et brutale ? Pourquoi cette détermination ?

Ne le prenez pas mal, mais vous êtes incroyablement prévisibles. Je m’attendais à la question.

J’ai récemment visionné une conférence de Loïc Wacquant, sociologue, auteur des « Prisons de la misère ».
« On a des blocages mentaux très importants, disait-il, l’incapacité, par exemple, de penser l’activité de vie en dehors de la forme salariale, de la forme marchande (…) On a peine à imaginer l’instauration d’un revenu inconditionnel du citoyen qui ne soit pas dépendante de l’accomplissement d’un travail (…) »

Stop ! Stop ! Stop ! Moi, j’imagine très bien. Je prends ! Hop ! Hop ! Hop ! Hop ! J’ai levé la main en premier.
Je déverrouille hic et nunc la totalité des blocages mentaux que je n’avais pas et fais le don de ma personne au progrès et à l’innovation. Je serai le cobaye de cette économie nouvelle, le prototype du travailleur aux mains lisses, l’orfèvre minutieux et patient de la décroissance, le laboratoire d’un monde exempt de sueur sous les bras. Je m’offre corps et âme à l’expérience. Je serai aussi docile et improductif qu’on peut l’être afin de garantir le succès de ce projet audacieux.

NE ME REMERCIEZ PAS ! Il faut, dans toute aventure humaine, des pionniers, des hommes courageux pour débroussailler l’avenir. Je serai l’un de ceux-ci. Je rappelle que j’ai su élaguer un tilleul de plus de dix mètres de haut, je saurai élaguer l’avenir. Je suis prêt à m’écorcher les bras, les jambes, le visage aux ronces de l’oisiveté ! Je le ferai pour vous. Je le ferai pour moi.
Qu’on m’installe sous la charmille avec la glacière et le WiFi…

… et qu’on ME FI-CHE LA PAIX !!!!

Voir et écouter la conférence de Loïc Wacquant (extrait 9 mn) :

——————-

* A l’issue de son procès, Socrate fut condamné à mort par ses juges. Invité -comme il était de tradition- à faire une contre-proposition à sa condamnation, il demanda à être nourri au prytanée (honneur suprême et récompense pour services exceptionnels à la patrie) pour le restant de ses jours. Cette réponse fut prise comme un outrage aux juges et la condamnation à mort de Socrate fut votée avec 80 voix de plus que ne l’avait été sa culpabilité.

CowboyCowboy

Publicités
Cet article a été publié dans Economie, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Prytanée !

  1. Posuto dit :

    Ben z-alors, Cow-boy ? L’oisiveté parressive, d’accord, mais faudrait quand même faire un petit peu de ménage dans les commentaires !
    (je ne parle pas pour mon commentaire perso, hein, mais pour l’intello du dessus)
    Et d’ailleurs, puisqu’on parle de service minimum à effectuer, où se situe votre minimum ? Publicité pour « Montilleul.com » ?
    Il va falloir nous faire une liste, qu’on puisse piocher ce qui nous intéresse…

    —————

    NDLR Finalement, vous avez raison. Je vire le commentaire de l’onaniste… C.

  2. Cowboy dit :

    22h50. J’arrive. Je rentre… du boulot… Eh si !
    Bah ! Pourquoi faire le ménage dans les commentaires ? Celui que vous pointez du doigt ne prend guère de place. Et je suis sûr qu’il aura fait un bien fou à son continent auteur.
    Quant au message de Loïc Wacquant, je trouve qu’il mérite bien qu’on y consacre 9 mn.

  3. Cowboy dit :

    Et puis j’y pense RV (je crois que c’était lui), si je supprime le commentaire de l’atrabilaire qui lit et tape d’une main, le vôtre va avoir l’air tout c… 🙂

  4. Puissiez-vous, mon cher Cowboy, dans le cadre de cette décision de bouder le travail et de rejeter les ronces de l’oisiveté, ne pas rejoindre la catégorie des gens fatigués : ‘17% des Français sont somnolents et s’endorment dans de multiples circonstances. Le manque de sommeil est cité comme première cause de fatigue par 38% de l’ensemble des personnes interrogées, et par 45% des personnes fatiguées et 48% des individus somnolents » (LCI.fr). Prudence, prudence.

    Pierre R. Chantelois

  5. cowboy dit :

    Pierre,
    J’annonçais hier mon retour du « chagrin » à 22h50. Je repars dans qq minutes (il est 6h30 !). La réponse est claire. 🙂 Bonne journée.

  6. totem dit :

    Dans un autre genre « Volem rien foutre al païs » de Pierre Carles, l’occitan qui décapait avec Bourdieu autrefois dans « La philosophie est un sport de combat ». Volem rien foutre al païs, un autre éclairage sur ceux qui ne veulent rien foutre mais qui en font des tonnes et pas comme les autres. A voir.

  7. Cowboy dit :

    Totem,
    Je viens de me faire qq séquences de « Volem rien foutre au pais » via Daily Motion. J’en ai même profité pour visionner un très long extrait (+ de 40 mn) de son précédent : « Attention, travail danger ! » Un vrai régal. Merci.

  8. … et pour les jeunes qui veulent pas de la place que vous leur laissez… on peut venir avec vous sous la charmille??

  9. Cowboy dit :

    Ah, non, jeune fille, non, c’est pas du jeu ! D’abord, vous ne pouvez pas prétendre ne pas aimer ce que vous ne connaissez pas. Ensuite l’expérience n’est pas transmissible. Vous devrez, vous aussi, faire votre chemin de Damas.
    Sans compter que même si mes exigences sont modestes, mon entretien au prytanée demandera quelque sacrifice, engagera quelques frais (qui vont aller croissant avec l’âge).
    La réussite du projet et l’accomplissement de mon bien-être passeront, dans un premier temps du moins, par l’abnégation du plus grand nombre. Mais soyez patiente car :
    Le temps aux plus belles choses
    Se plaît à faire un affront :
    Il saura faner vos roses
    Comme il a ridé mon front.

    Le même cours des planètes
    Règle nos jours et nos nuits :
    On m’a vu ce que vous êtes
    Vous serez ce que je suis.

    Et hop ! le prytanée !!! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s