Option “motocrottes”

Depuis que j’ai ouvert ce blog sur Le Monde, j’avoue que je ne suis pas peu fier. C’est quelque chose, Le Monde, quand même, non ? D’ailleurs, je crois bien me souvenir que lorsque j’ai informé Comtesse de l’ouverture de cet espace, elle n’a pu s’empêcher de laisser échapper un sifflement admiratif. Même au fin fond du Kentucky, on sait que ce journal se pose un peu là. L’eussé-je ouvert sur « La gazette de Perpelèche », l’effet eût été moindre.

A l’usage, les performances de l’outil ont été à la mesure de mes attentes quoique je n’en aie pas encore exploré toutes les fonctionnalités. Les menus de mon tableau de bord affichent des intitulés qui me laissent encore perplexe, des options que je n’ai pas testées et des libellés dont le sens m’échappe. Je sais confusément ce que sont la syndication, les liens RSS, les feuilles de styles ou les Widgets (grâce à Comtesse) mais tout ça reste encore trop abstrait pour que je prenne à cet égard la moindre initiative.

Chaque fois que j’ai un peu de temps, bien sûr je tâtonne, je furète, je développe un onglet par-ci, un menu par-là et j’essaie de comprendre la plus-value que telle ou telle option pourrait, à terme, apporter à un espace dont je suis d’ores et déjà pleinement satisfait.

C’est ainsi que l’autre jour, incidemment, je suis tombé sur la fonction « gestion des commentaires ». J’ai découvert que j’avais la possibilité de les modérer. A priori, le démocrate incorrigible que je suis ne pouvait qu’écarter cette hypothèse au nom de la liberté d’expression dont je suis un défenseur inconditionnel et un utilisateur quasi intégriste. Il était inenvisageable que j’exerçasse quelque forme de censure que ce fût et si quelqu’un souhaite éventuellement me donner sur le nez, grand bien lui fasse et tant pis pour ma pomme.

Je m’apprêtais donc à refermer la porte de ce cabinet noir pour en jeter la clé quand j’ai vu que WordPress proposait une série de mots-clés, de « common spam words » (parmi lesquels les incontournables « pénis » et « Viagra ») qu’il m’invitait à sélectionner pour m’éviter, pensais-je, tout message publicitaire et parasite. J’ai examiné la liste des mots interdits, je me suis assuré que les expressions « pauvre con », « sale type » ou « t’es un naze » n’y figuraient pas et j’ai coché OK. Honnêtement, je vois mal qui pouvait m’accuser de museler mes éventuels contradicteurs.

Or, ce soir, en ouvrant « the Cowboy and the Comtesse » pour vérifier si mon dernier billet n’avait pas suscité de réaction du genre « Monsieur, quel génie ! », « Quelle plume ! », « Quel style ! », j’ai eu la surprise de lire (quelque part en haut, je sais plus où) l’alerte suivante : »Comments awaiting moderation : 1″ (oui mon interface est en anglais). « Ça alors ! » me suis-je dit « sans doute un message qui me propose une crème pour m’allonger le braquemard ? ». Que nenni ! C’était, je vous le donne en mille, un communiqué du comité de soutien de Villiers qui vantait les mérites du fou du Puy. Etonnant, non ?

D’où ma question : existe-t-il sur WordPress une fonction capable de détecter les mauvaises odeurs ? Une option « motocrottes » ? Franchement, je suis impressionné. Au point que j’envisage de substituer au sous-titre « le blog qu’a fait penser des trucs dans la tête » l’expression, plus sobre : « Le blog qu’a pense ».

CowboyCowboy

Cet article a été publié dans Politique, TIC. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Option “motocrottes”

  1. Indian dit :

    … »les Widgets (grâce à Comtesse) » : la comtesse userait-elle du Mac ? Au moins une qui n’est pas passée du côté obscur… 🙂
    Je serais volontiers preneur de ce gadget-widget qu’affectionnent les Mac-users…
    Un lien RSS itou, cela m’éviterait d’aller voir la boite aux lettres trop souvent (ça affiche dans ma barre d’adresses favorites (si, si !) le nombre de nouveautés sur les sites en question). Cela m’éviterait surtout de me sentir comme une prépubère-fan-de-la-star-ac qui vérifierait frénétiquement les mises à jour sur le site de TF1…
    Tout ça pour dire sans flagornerie que je suis fan…
    So long

  2. Posuto dit :

    Bonjour,
    Je fais partie du Comité de Soutien des Vaporisateurs Aire Wouik. Nous travaillons actuellement sur le projet dont il est question qu’on a lu dont vous parlez dans votre billet.
    Nous vous proposerons nos services dès que ça pourra se faire. En contre-partie, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir accoler un PSHUITT PSHUITT (avec notre enseigne) au titre de votre blog (par ailleurs si bien foutu by the way).
    Veuillez agréer gnagnagna…

  3. Cowboy dit :

    (A Indian) Hugh !
    Non , Comtesse n’use pas du Mac. En revanche et pour ce qui me concerne, je fais partie des apostats -contraint et forcé d’ailleurs puisque l’établissement public qui m’emploie n’a jamais été capable de respecter l’équilibre -précaire- du marché. Ainsi ai-je dû, il y a quelques années troquer mon 6200 contre un PC à la triste figure. Je m’y suis fait depuis. Quant au lien RSS, va falloir que je pige d’abord comment ça fonctionne. Comtesse m’a fait hier une longue leçon -en direct sur Skype- que j’ai fait semblant de comprendre mais franchement, c’est pas encore ça. En tout cas merci pour ce commentaire où je crois discerner l’ombre d’un compliment. De plus, ça tombe bien. J’ai gardé de ma trop lointaine enfance l’amour des Indiens… même si j’ai un tropisme accru à l’endroit des Indiennes et ma bonne maîtrise de la grammaire française me confirme que vous en êtes une. Eussiez-vous été un fier guerrier, l’hommage me serait également allé droit au coeur mais je n’aurais pas pris la peine de recoiffer ma toison d’ébène avant de vous répondre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s